Terre et Fondation


Terre et Fondation (1986) est un roman de science-fiction d’Isaac Asimov. Il s’agit du 5e et dernier (chronologiquement) opus du Cycle de Fondation; il est précédé de Fondation foudroyée.

Résumé

Ce qui suit dévoile des moments clés de l’intrigue.

Attention, il est recommandé de se reporter aux épisodes précédents du Cycle de Fondation pour comprendre ce résumé.

Golan Trevize est tourmenté par son choix, car il juge que l’appartenance à un superorganisme constitue la perte de l’intimité et la disparition de l’indépendance des individus (comme Hari Seldon en son temps). Il ne voit cependant aucune meilleure solution à son choix.

Dom, un gaïen, lui assure que celui-ci peut être modifié, mais il sent que la Terre a quelque chose à voir avec cette incertitude puisque les données concernant la Terre ont été effacés. Il repart alors avec Pelorat et Joie pour la trouver, mais l’atmosphère est tendue entre lui, qui s’indigne contre les désavantages de Gaïa, et Joie, qui en vante les mérites.

Ils décident donc de commencer leurs recherches en visitant le secteur de Comporellon, un des plus vieux secteur de la galaxie. Compor, ancien ami de Trevize, leurs avait dit qu’ils pourraient y trouver la planète des origines (Voir Fondation foudroyée). Cependant, une légende provenant de ce secteur affirme que la Terre est maintenant inhabitable à cause de la radioactivité.

Arrivé à Comporellon, les héros se font arrêter par le gouvernement local car le Maire de la Fondation est à la recherche du vaisseau gravitique, à la fine pointe de la technologie, que la Fondation avaient offert à Trevize pour complèter sa mission. Avec l’aide de Joie, qui inhibera certains tabous du Ministre du Transport de Comporellon (Mitza Lizalor), Trevize se servira de son charme pour assourvir ses instincts ainsi que ceux de Lizalor pour l’amadouer et poursuivre sa quête avec son vaisseau.

Mais avant de repartir, les trois héros rencontreront un chercheur et septique de Comporellon du nom de Vasil Deniador, qui leur donnera les coordonnées des trois planètes colonisées par les « Spatiaux ».

Les trois héros explorent trois planètes colonisées par les Spatiaux, descendants de la première vague de colons à avoir quitté la Terre. Sur le deuxième monde, ils rencontrent Sarton Bender, un solarien, échappent de justesse à la mort grâce à Gaia/Joie et emmènent avec eux Fallom. Sur le troisième monde, déserté, ils retrouvent notamment les coordonnées des cinquante mondes Spatiaux. Après un détour par une planète nommée Alpha, les protagonistes trouvent enfin la Terre, malheureusement réduite à l’état de désert radioactif. Suivant son intuition, Trevize décide de chercher la réponse à ses questions sous la surface de la Lune : ils y découvrent un robot anthropomorphe (R. Daneel Olivaw), qui révèle avoir orchestré la suppression des informations relatives à l’existence de la Terre ainsi qu’avoir organisé en sous-main la création de Gaïa, qui est en fait constituée d’habitants à qui l’on a inculqué les trois lois de la robotique.

Le robot explique avoir attiré le groupe à cet endroit car il souhaite assurer sa survie pour encore quelques siècles afin de mettre en place Galaxia. Il a besoin pour cela de faire fusionner son cerveau avec celui de l’enfant récupéré sur un des mondes spatiaux (Fallom). Celle-ci accepte, et Trevize comprend alors que la psychohistoire et le Plan Seldon reposent, en plus des deux conditions déjà énoncées (nombre assez important d’individus et absence d’informations sur l’étude pour ceux-ci), sur l’évidente troisième hypothèse affirmant que l’homme est la seule espèce influente. Il prend conscience que sa galaxie n’est pas la seule, qu’elle est accessible par l’hyperespace, et qu’une union sans crise interne est nécessaire pour assurer son éventuelle défense contre des envahisseurs extra-galactiques. Il termine sur une interrogation sur leur présence peut-être déjà effective ou imminente dans la Galaxie.

Laisser un commentaire

Choisissez une méthode de connexion pour poster votre commentaire:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :