Comment créer sa start-up ?


La jeune-pousse ou startup (ou start-up) qui vient de l’anglais startup company est une entreprise récemment formée, généralement jusqu’à son introduction en bourse. L’encyclopédie wikipédia renseigne sur le terme et sur son historique mais elle ne nous dit pas : Comment créer sa start-up ?

Une idée brillante

Tout le monde peut avoir des idées brillantes. Seulement, peu de gens ont des idées brillantes qui soient réalisables dans le monde réel.

Le meilleur moyen de fixer ses idées est de pouvoir répondre à ces questions :

  • Y a t-il un besoin essentiel à combler ?
  • ce besoin peut-il supporter une activité rentable ?
  • y a t-il de la concurrence sur ce marché ? Si oui, en quoi votre idée donne-t-elle un avantage aux utilisateurs que les concurrents n’offrent pas ?
  • est-ce que le produit/service est techniquement réalisable ?
  • est-ce qu’il est légal ?
  • est-ce sans risque ?
  • ce service est-il durable, peut-il être entretenu sur de longues années?
  • les coûts d’investissement(de départ) sont-ils en rapport avec la réalité du marché ?
  • La « période de retour sur investissement » est-elle assez courte pour s’investir dans l’activité ?
  • es ce que le produit pourra être reproduit en une ligne de produit similaires ou compatibles plus tard, si le produit originel est un succès ?
  • est-ce que vous pouvez protéger votre produit avec un brevet ou un droit de la propriété intellectuelle ?
  • le produit viole t-il la propriété intellectuelle de quelqu’un ?
  • toutes les matières entrant dans la conception sont-elles facilement disponibles

Le business plan

Il sert à prendre conscience des décisions et des étapes nécessaires à la réalisation du plan. Un bon business-plan est compréhensible aussi bien par les partenaires et les employés que par les investisseurs et capitalise la quintessence des idées de votre business. Autant dire qu’il doit être clair, concis, complet et cohérent pour être crédible. Il doit mettre en avant ce qui a été accompli et ce qu’il reste à faire. C’est donc un document obligatoire pour tout entrepreneur sérieux qui veut réussir.

Comprendre votre business!

L’analyse de la situation est décomposable en 3 parties qui permettent de prendre conscience de l’environnement dans lequel s’immergera votre entreprise, quels seront les facteurs de succès et d’échec.

1. Le Consommateur

2. La place de votre entreprise

3. La Concurrence

Le Consommateur et sa relation avec le produit

pour comprendre le consommateur et sa relation avec le produit/serveice, vous devez répondre aux questions suivantes :

Qui est le consommateur ?

  • Comment vit-il ?
  • Quel est son âge ?
  • Quel sont ses revenus ?
  • Quel est son niveau d’éducation ?
  • Combien y a t-il de consommateurs potentiels ?
  • Quel besoin ce produit satisfait-il ?
  • Comment le produit sera-t-il utilisé ?
  • Quels sont les autres utilisations du produit ?
  • Combien le consommateur va-t-il acheter d’unités ?
  • Si c’est un service, le consommateur a-t-il besoin d’être présent lorsque le service est fourni ?
  • Où le consommateur peut-il apprendre sur ce service ?
  • Qui veut, en fait, acheter le produit (mère, père, enfant ?)
  • Qui va influer sur la décision ?
  • Combien le consommateur est-il prêt à payer ?
  • De combien le prix pourra-t-il changer avant d’avoir un impact sur la décision d’achat ?

Essayer de trouver les réponses, après cela, vous aurez véritablement compris votre consommateur et votre produit/service.

La place de votre entreprise ou commencer votre activité

Répondez aux questions suivantes :

  • Quel est le coût total d’acquisition du domaine ?
  • Quel sont les coûts de maintenance ?
  • Avez vous assez d’espace ?
  • Est-ce que le lieu peut prendre en compte une bouffée soudaine de visiteurs (trafic)
  • Est-ce que le lieu est populaire ?
  • Quels sont les autres sites situés à proximité ? Complètent-ils votre business?
  • Y a-t-il une protection contre l’incendie ?
  • Est-ce que les outils de base sont disponibles à un coût raisonnable ?
  • Allez vous transporter des produit dans d’autres lieux ? Les voies sont elles sûres ?
  • Quels est l’histoire de l’endroit ?

Cela vous donnera un bon jugement.

La Concurrence

Les questions suivantes servent à analyser la concurrence.

  • Quels sont vos concurrents potentiels ?
  • Quels sont leurs qualités et quels sont leur défauts ?
  • Quels sont leur consommateurs ?
  • Pourquoi un consommateur achèterait chez vous plutôt que chez eux ?
  • Quel est le volume des ventes des concurrents ?
  • Quels sont les parts de marché des concurrents ?
  • Y a t-il moyen de racheter votre concurrent ? (franchise ou absorption)
  • Comment est positionné chaque compétiteur sur le marché ?
  • Quels sont leurs images de marque ?
  • Comment la concurrence fait-elle pour promouvoir ses produit/services ?
  • Qui sont les fournisseurs de chaque concurrent?
  • Y a t-il un nouveau concurrent qui se fait une place dans cette branche ?
  • Quels sont les qualités et les défaut de management de chaque concurrent ?
  • Est-ce que les concurrents sont bien financé ?
  • Comment sont-ils positionnés ? La concurrence est-elle rude ?
  • Est-ce que les développements technologiques affectent les concurrents ? Sont-ils mieux armés face à cela que vous ne l’êtes?
  • Comment sont notées la qualité, l’apparence, la taille du service/produit, etc?
  • Quelles garanties donnent t-il ?
  • Y a un concurrent qui a des droits exclusifs sur le marché ?
  • Quels sont leur heures d’ouverture ?
  • Quel est la saturation des autres concurrents ? Y a t’il de la place pour un autre acteur ?

Essayez de trouvez les réponses avant de lancer votre business.

Quels sont vos objectifs?

Cet exercice a pour but d’évaluer votre motivation personnelle et d’essayer d’y répondre. Si elle n’est pas suffisante, alors il faut l’améliorer ou passer le projet à quelqu’un de plus intéressé.

Quels sont vos besoins et vos buts ? Plus que le besoin d’argent, y a-t-il un besoin de reconnaissance, de réalisation, etc ? Si vous n’êtes pas intéressé, ce n’es pas la peine de perdre votre temps et celui d’autres personnes. Donc, posez vous les questions suivantes :

  • Quel est votre motivation pour lancer cette affaire ?
  • Quels sont les risques ?
  • Combien de temps comptez vous vous engager ?
  • Quel est le temps raisonnable pour atteindre vos objectifs ?
  • Quand vos objectifs personnels seront -il atteints ?
  • Serez vous capable de « survivre » en cas d’échec ?

Comment prendre la bonne décision

Il y a cinq types de décisions à prendre :

  • les décision légales (statuts juridique : SA, SARL, EURL etc)
  • les décisions à caractère humain (les employées, le recrutement, la motivation)
  • les décisions de production (qualité, coûts, matériels, logiciels etc)
  • les décisions d’achat (financement, assurance, opportunité, stockage, obsolescence, casse)
  • les décisions de vente (coûts, demande, objectifs)

Estimer le capital requis

Maintenant que vous avez une bonne idée de votre business, il va falloir lancer votre activité. Mais avant, il faut trouver des investisseurs pour régler les frais de lancement (phase de démarrage).

Restez ouvert à toute intervention extérieure. C’est le maître-mot pour ne pas manquer une opportunité. Prévoyez plus que ce dont vous avez besoin afin de pallier aux imprévus. Déterminez les coûts pour chaque phase. Faites le point à chaque phase. N’oubliez pas que la plupart des banques attendent que vous soyez rentable avant de vous prêter de l’argent. Venez donc avec des relevés de comptes (bilan, compte de résultats etc )

Comment rassembler les capitaux requis

Vous avez beaucoup plus de chances de recevoir de l’argent si vous avez un business plan complet lorsque vous approchez des investisseurs potentiels. Il convertit votre thèse idéaliste en proposition sérieuse et réfléchie.

Soyez préparé à recevoir des rejets massifs et des tournures administratives lentes. Vous allez devoir rencontrer une multitudes de personnes et être cohérent en discours et répétitif. Être capable d’accrocher votre lecteur en une phrase pour ne plus le perdre.

En allant à une banque, soyez préparé aux questions suivantes :

  • Comment l’argent sera-t-il employé ?
  • Comment l’argent sera-t-il remboursé ?
  • Quelles seront les répercussions de votre action ?
  • Êtes-vous une personne de confiance ?
  • Avez-vous l’expérience suffisante pour ce type de business?
  • Vos employées et vos managers ont-ils « les épaules assez larges » ?
  • Quels sont les prospects sur le long terme ?

Votre business plan doit tenir en 12 pages, pas plus. Ayez une introduction accrocheuse. Et donnez vos coordonnées !

Voilà l’essentiel. N’oubliez pas de compléter ce guide pour les autres entrepreneurs qui vous succéderont afin d’améliorer leur chances de succès ! Bonne chance !

Liens externes

http://www.indiahowto.com/how-to-start-company.html

Laisser un commentaire

Choisissez une méthode de connexion pour poster votre commentaire:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :