12ème décret d’Ashoka – Wikipédia


La croissance des religions est essentielle et peut s’effectuer par différentes voies, mais toutes s’enracinent dans la parole, qui est, de ne pas prêcher sa propre religion, ou de condamner la religion d‘autrui, sans une grande cause. Et si cause de critique il y a, elle doit être dite avec douceur.

Mais il est meilleur d‘honorer la religion des autres pour cette raison. En faisant cela, on en fait bénéficier sa propre religion de même que celle des autres, alors que faire autrement, c’est faire du tort à sa propre religion ainsi qu’à celles des autres.

Qui prêche sa propre religion, à cause d‘une dévotion excessive, et condamne celle des autres avec la pensée « Permets moi de glorifier ma propre religion », fait uniquement du tort à sa religion. C’est pourquoi le contact entre les religions est bon. Chacun doit écouter et respecter les doctrines professé par les autres.

Laisser un commentaire

Choisissez une méthode de connexion pour poster votre commentaire:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :