Apache Maven

Apache Maven est un outil logiciel pour la gestion et l’automatisation de production des projets logiciel Java. L’objectif recherché est comparable au système Make sous Unix: produire un logiciel à partir de ses sources, en optimisant les taches réalisées à cette fin, en garantissant le bon ordre de fabrication.

Il est semblable à l’outil Ant, mais fournit des moyens de configuration plus simples, basés sur le format XML. Maven est géré par l’organisation Apache Software Foundation. Précédemment Maven était une branche de l’organisation Jakarta Project.

Maven utilise un paradigme connu sous le nom de Project Object Model (POM) afin de décrire un projet logiciel, ses dépendances avec des modules externes et l’ordre à suivre pour sa production. Il est livré avec un grand nombre de taches pré-définies, comme la compilation de code Java ou encore sa modularisation.

Un élément clé et relativement spécifique de Maven est son aptitude à fonctionner en réseau. Une des motivations historique de cet outil est de fournir un moyen de synchroniser des projets indépendants: publication standardisée d’information, distribution automatique de modules jar. Ainsi en version de base, Maven peut dynamiquement télécharger du matériel sur des entrepôts logiciels connus. Il propose ansi la synchronisation transparente de modules nécessaires.

Pour gérer les dépendances du projet vis à vis de bibliothèques, Maven utilise un ou plusieurs repositorys qui peuvent être locaux (.maven/repository) ou distants (http://www.ibiblio.org/maven par défaut)

Les plug ins

Maven est extensible grâce à un mécanisme de plug in qui permet d’ajouter des fonctionnalités. Toutes les fonctionnalités de Maven sont proposées sous la forme de plug-ins. Le fichier maven.xml permet de configurer les plug-ins installés.

Génération du site du projet

Maven propose une fonctionnalité qui permet de générer automatique un site web pour le projet regroupant un certain nombre d’informations utiles le concernant.

Par défaut, le site généré contient un certain nombre de pages accessibles via le menu de gauche.

La partie « Project Info » regroupe trois pages : la mailing liste, la liste des développeurs et les dépendances du projet.

La partie « Project report » permet d’avoir accès à des comptes rendus d’exécution de certaines tâches : javadoc, tests unitaires, … Certaines de ces pages ne sont générées qu’en fonction des différents éléments générés par Maven.

Le contenu du site pourra donc être réactualisé facilement en fonction des différents traitements réalisés par Maven sur le projet.

Voir aussi

http://fr.wikibooks.org/wiki/Accueil 

http://maven.apache.org


Contenu disponible sous GNU Free Documentation License.

Publicités

Tomcat (serveur)

TomcatApache Tomcat est un serveur d’applications libre qui agit comme un conteneur de servlet J2EE. Issu du projet Jakarta, Tomcat est désormais un projet principal de la fondation Apache. Tomcat implémente les spécifications des servlets et des JSP de Sun Microsystems. Il inclut des outils pour la configuration et la gestion, mais peut également être configuré en éditant des fichiers de configuration XML.Comme Tomcat inclut un serveur HTTP interne, il est aussi considéré comme un serveur HTTP.
Tomcat est un serveur Web qui supporte servlet et JSP. C’est le compilateur jasper qui compile les pages JSP pour en faire des servlet. Le moteur de servlet Tomcat est souvent employé en combinaison avec un serveur Web Apache ou d’autres serveurs Web.

Tomcat a été écrit en langage Java, il peut donc s’exécuter via la JVM (machine virtuelle java) sur n’importe quel système d’exploitation.

Les membres de la fondation Apache et des volontaires indépendants développent et maintiennent Tomcat. Les utilisateurs ont accès au code source et aux binaires sous la Apache Software License. La première version de Tomcat était la 3.0. En 2005, la version 5.x est sortie, implémentant les servlets 2.4 et les JSP 2.0. Depuis sa version 4.x, Tomcat utilise le serveur de conteneur Catalina.

Le projet Tomcat a été initié comme implémentation de référence des servlets par James Duncan Davidson, architecte logiciel chez Sun. Il a contribué à rendre le projet libre et a joué un rôle majeur dans sa donation par Sun à la fondation Apache.

Davidson aspirait dès le départ à rendre le projet libre. Comme la plupart des projets libres sont associés à un livre O’Reilly avec un animal en couverture, il a souhaité donner un nom d’animal au projet. Il a choisi le nom Tomcat (litt. matou) car cet animal représentait quelque chose dont il pouvait prendre soin par lui-même. Son souhait de voir une converture d’animal s’est finalement concrétisé lorsque O’Reilly a publié un livre sur Tomcat (en) avec un félin en couverture.

Voir aussi

* (en) Site officiel

Texte disponible sous GNU Free Documentation License.

Beagle

Beagle est un logiciel libre destiné à indexer les données présentes sur un ordinateur, afin de faciliter les recherches sur divers types de documents. En cela, il est similaire à Google Desktop Search sous Windows ou Spotlight sous Mac OS X.

Beagle LogoIl a été écrit en C# avec Mono et GTK+, de plus, il utilise un portage de Lucene en C# intitulé Lucene.Net en tant que moteur d’indexation.

Il est développé pour l’environnement graphique GNOME par des développeurs de Novell dont Dave Camp, Robert Love et Joe Shaw.

Texte disponible sous GNU Free Documentation License.

Translation activity in Launchpad

This page lists any files that include contributions in some form from Yann Geffrotin.

French Template « netapplet » in Ubuntu Hoary package « netapplet »
French Template « po4a » in Ubuntu Hoary package « po4a »
French Template « gnome-games » in Ubuntu Hoary package « gnome-games »
French Template « sound-juicer » in Ubuntu Hoary package « sound-juicer »
French Template « gedit » in Ubuntu Hoary package « gedit »
French Template « gtk20-properties » in Ubuntu Hoary package « gtk+2.0 »
French Template « libxine1 » in Ubuntu Hoary package « xine-lib »
French Template « emifreq-applet » in Ubuntu Hoary package « emifreq-applet »
French Template « tomboy » in Ubuntu Hoary package « tomboy »
French Template « cpplib » in Ubuntu Hoary package « gcc-snapshot »
French Template « icewm » in Ubuntu Hoary package « icewm »
French Template « review-hoary-gnucash-1 » in Ubuntu Hoary package « gnucash »
French Template « guppi » in Ubuntu Hoary package « guppi »
French Template « drivel » in Ubuntu Hoary package « drivel »
French Template « xfce4-weather » in Ubuntu Hoary package « xfce4-weather-plugin »
French Template « w3m » in Ubuntu Hoary package « w3m »
French Template « pkgconf-yaboot-installer » in Ubuntu Hoary package « yaboot-installer »
French Template « cpplib » in Ubuntu Hoary package « gcc-4.0 »
French Template « gst-plugins-0.8 » in Ubuntu Hoary package « gst-plugins0.8 »
French Template « tpb » in Ubuntu Hoary package « tpb »
French Template « hacks » in Ubuntu Hoary package « kdeartwork »
French Template « zenity-0.1 » in Ubuntu Hoary package « zenity »
French Template « gnome-nettool » in Ubuntu Hoary package « gnome-nettool »
French Template « gimageview » in Ubuntu Breezy package « gimageview »
French Template « cronosii » in Ubuntu Breezy package « cronosii »
French Template « nautilus » in Ubuntu Breezy package « nautilus »
French Template « review-breezy-gambas-3 » in Ubuntu Breezy package « gambas »
French Template « review-breezy-gambas-11 » in Ubuntu Breezy package « gambas »
French Template « xfprint » in Ubuntu Hoary package « xfprint »
French Template « xfdesktop » in Ubuntu Hoary package « xfdesktop »
French Template « mousepad » in Ubuntu Hoary package « mousepad »
French Template « ncmpc » in Ubuntu Hoary package « ncmpc »
French Template « encfs » in Ubuntu Breezy package « encfs »
French Template « atomix » in Ubuntu Breezy package « atomix »
French Template « pg-ctl-8.0 » in Ubuntu Breezy package « postgresql-8.0 »
French Template « zope-cps-localizer » in Ubuntu Breezy package « zope-cps-localizer »
French Template « gdl-1 » in Ubuntu Breezy package « gdl »
French Template « ksystemlog » in Ubuntu Breezy package « ksystemlog »
French Template « pkgconf-kdevelop3 » in Ubuntu Hoary package « kdevelop3 »
French Template « gnue-common » in Ubuntu Breezy package « gnue-common »
French Template « vlc » in VLC media player trunk
French Template « gnome-desktop-2.0 » in Ubuntu Dapper package « gnome-desktop »
French Template « nautilus » in Ubuntu Dapper package « nautilus »
French Template « nautilus-cd-burner » in Ubuntu Dapper package « nautilus-cd-burner »
French Template « opcodes » in Ubuntu Dapper package « binutils »
French Template « gdm » in Ubuntu Dapper package « gdm »
French Template « debian-installer » in Ubuntu Dapper package « debian-installer »
French Template « gnome-applets-2.0 » in Ubuntu Dapper package « gnome-applets »
French Template « libgphoto2-port-0 » in Ubuntu Dapper package « libgphoto2 »
French Template « control-center-2.0 » in Ubuntu Dapper package « control-center »
French Template « flex » in Ubuntu Dapper package « flex »
French Template « gnome-session-2.0 » in Ubuntu Dapper package « gnome-session »
French Template « dia » in Ubuntu Dapper package « dia »
French Template « gnome-bluetooth » in Ubuntu Dapper package « gnome-bluetooth »
French Template « ooo-help-swriter » in Ubuntu Dapper package « openoffice.org »
French Template « coreutils » in Ubuntu Dapper package « coreutils »
French Template « ooo-base » in Ubuntu Dapper package « openoffice.org »
French Template « ooo-other » in Ubuntu Dapper package « openoffice.org »
French Template « ooo-writer » in Ubuntu Dapper package « openoffice.org »
French Template « ooo-help-scalc » in Ubuntu Dapper package « openoffice.org »
French Template « ooo-help-shared » in Ubuntu Dapper package « openoffice.org »
French Template « xfce4-panel » in Ubuntu Dapper package « xfce4-panel »
French Template « skim-scim-pinyin » in Ubuntu Dapper package « scim-pinyin »
French Template « apt-listchanges » in Ubuntu Dapper package « apt-listchanges »
French Template « help » in Ubuntu Dapper package « debian-installer »
French Template « pkgconf-lvm2 » in Ubuntu Dapper package « lvm2 »
French Template « libgda-2 » in Ubuntu Dapper package « libgda2 »
French Template « schoolbell » in Ubuntu Dapper package « schoolbell »
French Template « hwdb-client » in Ubuntu Dapper package « hwdb-client »
French Template « orage » in Ubuntu Dapper package « orage »
French Template « ivman » in Ubuntu Dapper package « ivman »
French Template « ark » in Ubuntu Dapper package « kdeutils »
French Template « libgpod » in Ubuntu Dapper package « libgpod »
French Template « kres-groupwise » in Ubuntu Dapper package « kdepim »
French Template « kres-exchange » in Ubuntu Dapper package « kdepim »
French Template « kio-mobile » in Ubuntu Dapper package « kdepim »
French Template « kmahjongg » in Ubuntu Dapper package « kdegames »
French Template « ksokoban » in Ubuntu Dapper package « kdegames »
French Template « atlantik » in Ubuntu Dapper package « kdegames »
French Template « kbackgammon » in Ubuntu Dapper package « kdegames »
French Template « ksnake » in Ubuntu Dapper package « kdegames »
French Template « kmoon » in Ubuntu Dapper package « kdetoys »
French Template « kfile-kig » in Ubuntu Dapper package « kdeedu »
French Template « kioclient » in Ubuntu Dapper package « kdebluetooth »
French Template « ypbind-mt » in Ubuntu Dapper package « nis »
French Template « kio-apt » in Ubuntu Dapper package « kio-apt »
French Template « pcp » in Ubuntu Dapper package « courier »
French Template « kdedcoptest » in Ubuntu Dapper package « kdebluetooth »
French Template « desktopguide » in Ubuntu Dapper package « xubuntu-docs »
French Template « help » in Ubuntu Dapper package « control-center »
French Template « help » in Ubuntu Dapper package « gnome-power-manager »
French Template « doc-services-admin » in Ubuntu Dapper package « gnome-system-tools »
French Template « gst-plugins-0.8 » in Ubuntu Dapper package « gst-plugins0.8 »
French Template « using-d-i » in Ubuntu Dapper package « installation-guide »
French Template « xfsdump » in Ubuntu Dapper package « xfsdump »
French Template « libgsf » in Ubuntu Dapper package « libgsf »
French Template « popt » in Ubuntu Dapper package « popt »
French Template « kio-locate » in Ubuntu Dapper package « kio-locate »
French Template « keep » in Ubuntu Dapper package « keep »
French Template « xfce4-mount-plugin » in Ubuntu Dapper package « xfce4-mount-plugin »
French Template « ktorrent » in Ubuntu Dapper package « ktorrent »
Publié dans Linux. Leave a Comment »

Malone (Ubuntu)

Malone est un gestionnaire de rapports de bogues collectif. Il est unique, en ce sens qu’il comprend que les rapports de bogues peuvent être gérés depuis le logiciel et la distribution, et que si les bogues publiés pour le logiciel ou pour la distribution doivent être indépendants, ils partagent une même base d »informations.

Par exemple, Malone vous permet de publier un rapport de bogue à propos d’un logiciel présent dans Gentoo Linux, avertissant les mainteneurs du bogue. Si une personne ajoute une note comme quoi le problème est résolu sous Ubuntu, les mainteneurs du logiciel et de Gentoo reçoivent aussi les informations de corrections nécessaires.

Texte disponible sous GNU Free Documentation License.

Heritrix

Heritrix screenshotHeritrix est le robot d’indexation de l’Internet Archive qui a été spécialement conçu pour l’archivage web. Il est libre et a été écrit en langage Java. Son interface principale est accessible depuis un navigateur Web, et il y a un outils en invite de commande qui peut aussi être optionnelment utilisé pour la collecte.

Les caractéristiques d’Heritrix a été développé conjointement par l’Internet Archive et les Bibliothèques Nationales Nordiques en 2003. La première sortie officielle a été en Janvier 2004, et il a depuis été continuellement amélioré par les membres de l’Internet Archive et les tiers intéressé.

Projets utilisant Heritrix

Un nombre importants d’organisation et de bibliothèques nationales utilisent Heritrix, parmi lesquels :

Fichier Arc

Heritrix stocke les ressources du web dans un fichier Arc. Le format de fichier Arc est utilisé par l’Internet Archive depuis 1996 pour stocker les archives du web. Heritrix peut également être configurer pour stocker des fichiers dans un format de répertoire similaire au robot d’indexation Wget qui utilise l’URL du nom du répertoire et les noms de fichiers pour chaque ressource.

Un fichier Arc stocke de multiples ressources archivé dans un seul dossier dans l’intention de gérer un grand nombre de petits fichiers. Le fichier consiste en une séquence d’enregistrement d’URL comprenant un en-tête contenant une métadonnée expliquant comment la ressource a été demandée, suivi de l’en-tête HTTP, et de la réponse. Un fichier Arc s’étend de 100 à 600 Mo.

Outils en ligne de commande

Heritrix est fourni avec plusieurs outils en ligne de commande :

  • htmlextractor – montre le lien que Heritrix doit extraire pour un URL donné
  • hoppath.pl – recrée le chemin des liens pour une URL spécifié depuis une indexation complétée
  • manifest_bundle.pl – met en paquets toutes les ressources référencé par le fichier manifeste du robot dans un fichier tar incompressé ou compressé
  • cmdline-jmxclient – permet le contrôle en ligne de commande d’Heritrix
  • arcreader – extrait du contenu d’un fichier Arc (voir au dessus)

Voir aussi

Références

Liens externes

Texte disponible sous GNU Free Documentation License.

Dossier de Demande de Subvention

Résumé

Au début de votre demande de subvention, ou sur la couverture, écrire un résumé de deux ou trois lignes. Ce resumé aide le lecteur à suivre tout le contenu de la demande du dossier. Par exemple :

« L’association Untel demande 5 000 Euros pour deux ans, 50 000 Euros pour des séances de préparation à l’embauche pour des femmes sans abris dans le sud de la France. Ces séances seront offertes à quatres sans abris et inclueront des techniques d’entretien et des groupes de suivi pour chercheur d’emploi. »

Le problème

C’est ici que vous inscrivez le problème et la solution que vous lui apportez. Montrez que votre votre organisatoion est une experte du problème. Quelques conseils :

  • Ne pas croire que la personne qui lira le papier connaîtra le sujet. Les donneur de subventions sont pour la plupart des généralistes.
  • Pourquoi cette situation est importante?
  • Décrire la situation en interet humain et factuel.
  • Décrire le problème dans un contexte local si possible. Si vous voulez éduquer les gens sur les maladies sexuellement transmisibles, parlez de ce qui ce passe dans votre pays – pas dans un pays étranger.
  • Décrire un problème qui est de la même taille que votre solution. Ne pas parler de guerre nucléaire si c’est pour financer un program d’art entre enfants voisins.
  • Ne pas décrire le problème comme l’absence de votre projet.

Plan d’Action

Expliquer ce que votre organisation compte faire pour résoudre le problème. Quels sont vos buts? Vous pouvez dire :

« Les buts de ce projet sont d’augmenter la comprehension des étudiants du secondaire sur l’impact de fumer pour leur santé, et de réduire le nombre d’étudiant qui fume. »

Ensuite aller dans les détails, cela inclue :

  • Qui est la cible, et comment l’impliquer dans l’activité ? Combien de personnes en bénéficieront ?
  • Que comptez vous faire? Soyez sure de ne pas promettre des choses irrealistes.
  • Quels projets ont été pour vous un succès? Montrer que vous êtes bien préparé dans ce domaine.
  • Qui va faire le travail et qui sont les créanciers? (Attacher les CV des gens clés)
  • Quand le projet aura t’il lieu ?
  • Ou aura t’il lieu ?

Vous pouvez aussi ne pas connaître les réponses à toutes ses questions quand vous envoyer votre demande de subventions. mais plus vous en savez, plus votre demande à de chance d’aboutir.

Impact des activitées

Donner à la personne qui va vous subventionner, quel sera l’impact de votre projet – qu’es ce qui changera par rapport à la situation actuelle grâce à votre projet.

L’impacte du projet est quelquechose de difficile à définir. Quel est l’impact de la « Neuvième Symphonie » de Beethoven, par exemple?

L’impact peut être difficile à mesurer. L’impacte désiré d’un programe pour arrêter de fumer est clair, mais l’impact désiré d’un programme de coaching pour adolescent peut être ambigue et difficile à quantifier.

Pour ajouter à la difficulté, quelques organisations peuvent prouver qu’un impact donné à été causé directement par leur projet.

Présenter le Budget

Combien le projet va t-il coûter? Le budget peut être la première chose qu’un donnateur peut regarder. Il doit être réaliste et être crédible avec la proposition. Présenter le budget séparement du reste du projet. Attacher une à deux pages sur le budget prévisionnel, montrant les dépenses et les recettes pour le projet. Le budget doit être concis et complet. Des phrases explicatives peuvent être utiles à expliquer les sommes hors des usages.

Introduire son équipe

Inclure un bref réumé de votre organisation (deux pages ou moins). Ces informations seront présente à la fin du document. Dire quand l’organisation a été fondée, sa mission, sa structure. Dire pourquoi votre équipe est la plus qualifiée pour accomplir cette mission et prendre la responsabilité de dépenser l’argent du donneur. Une liste complète des membres importants si possible. Donner le domaine de compétences de l’organisation.

Rassemblement

Maintenant, mettre tout les documents ensemble : la couverture, la proposition, le budget et les annexes. Se souvenir que la clé du succès est la simplicité. Les donateurs recherche des propositions qui réussiront, donc établir un dossier lisible, succint plutôt qu’une grosse documentation.

Soyez sûr qu’il y est le nombre de copies voulu (par exemple, souvent des photocopies en trois exemplaires sont souvent demandé, en France, pour que l’information circule danns les divers échelon administratif).

Lettre de couverture

Ne pas sous estimer l’importance de la première lettre de contact. Dans beaucoup de cas, cette lettre sera votre seul et unique chance de recevoir des subventions. Revoir le logo et l’entête. Limiter la lettre de couverture à une seule page. Vérifier les erreurs et être sur que le nom de la fondation et de vos coordonnées sont insrites. Soumettre une lettre sans extravagances et concise.

Garder la tête haute

Si la proposition échoue, garder son calme. Demander poliement plus d’informations, et s’il sera possible de renvoyer une proposition améliorée dans le futur. Plonger dans le dossier et se demander : Ou cela pourrait-il être meilleur ? Pour augmenter ses chances que le projet soit accepté, soumettre la proposition à plus d’un donnateur potentiel.