Avantages compétitifs des informations sous licence libre


Le monde de l’informatique est partagé entre le logiciel libre et le propriétaire. Cette rupture présente deux façons de faire du commerce totalement différente. Un avantage compétitif peut être tout élément permettant à un agent donné, de vendre des produits ou services ayant un aspect au moins qui va inciter le client à choisir son produit plutôt que celui du concurrent. Vendre des informations en ça possession sous licence libre, es-ce perdre son avantage compétitif ? Nous verrons d’abord ce que doit être une information libre dite à valeur ajoutée et, ensuite ce qu’est l’avantage compétitif pour un logiciel libre.

L’information

Une information à valeur ajoutée doit être :

* disponible

* exacte

* fiable

* pertinente

* précise

* à valeur ajouté

* inférieure à sa valeur

* confidentielle

* rapide

Le fait quelle soit libre implique qu’elle soit

* disponible (libre)

* exacte (on peut la modifier)

* fiable (s’il y a suffisamment d’agents)

* non pertinente (profusion des informations)

* précise

* à valeur ajouté (tout le monde y a accès et peut y contribuer)

* inférieure à sa valeur

* non confidentielle (ouverte)

* rapide (par l’informatique)

L’agent économique à intérêt à choisir ce mode d’avantage compétitif car il a 7 aspect sur 9 qui incite à choisir son produit plutôt que celui du concurrent.

L’avantage compétitif

Selon wikipédia, l’avantage compétitif doit être :

* durable

* unique

* difficile à imiter

* nettement supérieur

* adaptable

Il doit fournir une différentiation capable d’assurer un monopôle. Ce qui est une menace pour le consommateur et pour l’acteur lui même qui subira tôt ou tard des lois anti-trusts.

Libre, il est :

* non durable (ses concurrents peuvent facilement l’imiter)

* non unique (de multiples copies sont en circulations)

* facile à imiter

* nettement supérieur (innovation)

* adaptable (modification)

Il fournit d’avantage de différentiation (plus de créativité), et empêche tout monopôle, ce qui est mieux pour le consommateur.

Il a donc au moins 2 aspects valables, c’est deux fois plus que le minimum.

Conclusion

Il vaut mieux choisir un modèle de contenu libre plutôt qu’un modèle propriétaire.

Texte disponible sous GNU Free Documentation License.

Laisser un commentaire

Choisissez une méthode de connexion pour poster votre commentaire:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :